Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Etant enfant, je voyais mon père et mon grand-père qui partaient, les week-end, avec tout leur attirail de bonne heure le matin. J'attendais impatiemment leur retour pour voir s'ils avaient pris des poissons. Je me disais : ça doit être super de pouvoir aller avec eux! Mais, vu mon âge, je n'étais pas autorisé à les suivre.

Par la suite, lors de ma scolarité, j'avais un pote qui m'expliquait ses sorties de pêche, me décrivait son matériel, bref on en parlait des heures et plus le temps passait, plus l'envie grandissait. Je ne sais si c'était le fait d'un besoin de me retrouver en nature dans de superbes endroits, le fait de pouvoir bichonner du magnifique matos ou le fait d'attraper des poissons qui m'attirait le plus.

Quoiqu'il en soit, vers la fin de l'année 1985 , j'insiste tellement auprès de mes parents (depuis le début de l'année en fait), en argumentant que j'étais sûr que c'étais le hobby qu'il me fallait et que tout ce que je voulais comme cadeau de noël, c'était une canne et mon permis. La maman de ce copain m'avait déjà proposé de nous emmener au bord de l'eau et a même appuyé ma requête lors d'une discussion avec mes parents!!! Du coup, par la force des choses, un compromis fût trouvé : une année d'essais sans permis, accompagné d'un adulte et ensuite seulement peut-être un futur permis. C'était déjà pas si mal et chose fût faite.
Inutile de préciser qu'après cette année et les premiers poissons sortis, je n'ai pas manqué de rappeler à mes parents que c'était le moment d'aller chercher ce fameux permis de pêche!

Depuis toutes ces péripéties, je n'ai plus jamais pu me passer de pêche, c'est effectivement plus qu'une passion, un besoin.
Il est tellement agréable de se retrouver en nature sans le stress quotidien et de prendre un grand bol d'air. Indépendamment du fait d'attraper ou non des poissons, le plaisir que procure la pêche est inégalable. Les années passant, mes intérêts pour ce sport ont changés, ils sont passés du simple fait d'aller à la pêche au plaisir de pouvoir observer les poissons dans leur milieu naturel, sans forcément vouloir les prendre et les déranger, de faire mon possible afin de protéger leur habitat par diverses actions au sein d'une société de pêche. De même, le plaisir se prolonge également à la maison en montant des mouches, en entretenant mon matériel, en consultant des revues spécialisées etc. ( Je remercie ma femme pour sa patience!!!)

Lors de mes débuts, j'affectionnais beaucoup les petites et moyennes rivières. D'une part, ce type de rivière permet même aux débutants d'apprendre sans trop de difficultés et d'autre part, elles permettent d'avoir régulièrement des touches, même lorsque les poissons boudent. La pêche au toc ou au lancé léger sont particulièrement intéressantes sur ces cours d'eau, il est également possible de pratiquer d'autres pêches, en particulier la pêche à la mouche, mais a réserver aux plus avertis d'entre nous. A force de pratiquer, l'envie de sensations plus fortes se fit sentir, c'est pourquoi, actuellement, je pratique plus volontiers sur les rivières  moyennes à grandes. En effet, au début des années 90, un collègue pêcheur qui se faisait plaisir depuis plusieurs années à la mouche me proposa de m'enseigner les bases de cette superbe pêche. Je dois avouer que depuis ce jour, je n'utilise guère plus que mon matériel pour la mouche. Ma passion grandissante pour cette pêche me conduit maintenant a pratiquer les différentes "variantes", soit pêche en sèche, à la nymphe au fil et à vue et en noyée. Je me limite actuellement aux poissons blancs, truites et ombres, mais en ce début d'année 2006, je vais me lancer dans la pêche du brochet et du sandre.

Par ces quelques lignes, j'espère faire envie aux non initiés et pour les autres, vous savez déjà ce que c'est ...

 

Image

PS : faites très attention au bords de l'eau, de nombreux dangers guêtent les pêcheurs, c'est pas des blagues, la preuve en image en cliquant ici.

 

 

Commentaires   

 
0 #1 cliquez pour voir 25-10-2014 08:36
Salutations à tous,
J'célèbre cet article et votre site web, remerciement
pour cette dissertation brillant, surtout à l'abord de Noël.
Pour prolonger votre remarque, je vous propose de
parcourir mon site dévoué au Père Noël, à son numéro, ses lutins et sa vie courante.
Notamment parceque les enfants n'ont qu'une envie : aller apercevoir.
On y observe plein de papiers :l'anecdote du sapin de noël, des principes pour rester humble
en attendant noël, des idées de aliments.
Bref fondamental pour croquer Noël ! Et puis vous pouvez aussi bavarder au Père Noël pour lui révéler votre liste de cadeaux, ou bien l'appeler.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour vous, ce site est ...
 

Qui est en ligne

Nous avons 21 invités en ligne